« Vous avez détruit la beauté du monde » sont les derniers mots prononcés par la poète Huguette Gaulin avant de s’immoler sur la place publique, à Montréal, le 4 juin 1972. C’est aussi le titre d’une nouvelle bande dessinée qui aborde d’une manière originale un sujet délicat : le suicide au Québec, de 1763 à nos jours.